Archives par auteur: Pierrick de Morel

Championnat de football à Goz-Beida

Le championnat de la ligue du football de Goz-Beida est lancé. La cérémonie de coup d’envoi a eu lieu ce dimanche, 05 février 2012 au terrain municipal de la ville de Goz-Beida, en présence de plusieurs amoureux du ballon rond.

L'équipe gagnante (en jaune) et l'équipe perdante (en bleu)

L’équipe gagnante (en jaune) et l’équipe perdante (en bleu)

Le président de la ligue de football de la ville de Goz-Beida qui a donné le coup d’envoi de ce championnat appelle les joueurs et les dirigeants des différents clubs à donner le meilleur d’eux pour la bonne marche de ce championnat, surtout dans un esprit de fair-play. Cette première journée a mis aux prises les deux meilleures équipes de l’année dernière. Il s’agit de Elect Sport et Renaissance football Club (RFC).

Dès l’entame du match, les joueurs de l’équipe d’Elect sport ont mis beaucoup de pressions sur ceux de RFC. Ils ont pu maîtriser leurs adversaires tactiquement et techniquement. C’est ainsi que le match s’est soldé en faveur de leur équipe, sur le score de 4 buts à zéro (Elect Sport : 4 ; RFC : 0). Buts encaissés respectivement par les joueurs Brahim Saleh, Abderaman NONO, Djimet Daoud et Ali Boukhari.

Il est à signaler que les matchs se jouent tous les vendredis, samedis et dimanches à partir de 15H30 et que cinq équipes prennent part au championnat de cette année, à savoir RFC, Elect Sport, Gazelle, As Santé et JSC.

A contribué à la réalisation de cet article : Hassan Awadallah Hassan de Goz-Beida.

La fête de Maouloud à Abéché

Les musulmans du Tchad, à l’instar de ceux du monde ont célébré ce vendredi, 03 janvier 2012 la naissance du prophète Mohammed paix et bénédiction sur lui. A Abéché, une grande cérémonie commémorative est organisée à l’espace devant la grande mosquée (Al Atiqh), en présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur, du Gouverneur de la Région du Ouaddaï, du Sultan du Dar Ouaddaï, du Président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Ouaddaï, l’imam de la grande mosquée d’Abéché ainsi plusieurs autres personnalités et fidèles de la place. Des récits et poèmes sur la vie du prophète Mohammed et lecture du Saint Coran ont agrémentés la soirée. Pour le président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques Abdoulaye Is’haqh Mouhadjir, la célébration de cet anniversaire prouve à suffisance que la population aime le prophète et les appelle alors à suivre ses pas et prôner la paix et le pardon comme le veut l’islam. Le Ministre de l’Enseignement Supérieur Ahmad Mohamad Djida se dit fier de passer cette fête dans le Ouaddaï qui, selon lui, est une région prometteuse et conservatrice des pratiques religieuses.

De gche à droite: le Sultan du Dar Ouaddaï, le ministre de l’enseignement supérieur, le gouverneur de la région du Ouaddaï et le président de conseil islamic

Il est signaliser que certains tchadiens à l’étranger que nous avons contactés disent qu’ils ne sont même au courant de la fête. Dommage !!!

Vaccination contre la rougeole dans le Ouaddaï

La délégation régionale sanitaire du Ouaddaï prétend bouter la rougeole hors de sa zone. Elle organise une campagne de vaccination contre cette maladie du 27 janvier au 02 février 2012. Plus de 133 mille enfants âgés de 6 à 59 mois seront vaccinés lors de cette campagne.

 

Pour le médecin chef du district sanitaire d’Abéché Adoum Mahamat Tidj ani, la rougeole est une terrible maladie qui a des conséquences très graves.  Il ajoute aussi que les enfants de 6 à 59 mois sont les plus touchés par cette maladie, vue leur vulnérabilité « immunitaire ». Adoum Mahamat Tidjani indique par ailleurs que les agents vaccinateurs sont tous des infirmiers et garçons de salle, connaissant pratiquer une injection sans risque.

Abdel Aziz Kadaï de l’UNICEF indique que trois stratégies sont adoptées pour la réussite de cette campagne. Il s’agit de la stratégie fixe, la stratégie avancée et la stratégie mobile. Toutes ces stratégies nécessitent que les enfants soient déplacés vers les sites de la vaccination installés dans les centres de santé, les villages ou les quartiers. Raison pour laque le délégué sanitaire du Ouaddaï, Dr Yamnadji Aliace, sollicite l’implication de toutes les couches sociales, surtout celle des chefs traditionnels et des parents d’enfants afin d’éradiquer la rougeole du Ouaddaï. La vaccination est gratuite.

Des équipes de supervision sillonnent les sites de vaccination tous les jours pour s’assurer que les équipes de vaccinations font bien leur travail d’une part et renforcer ces équipes techniquement et matériellement d’autre part.

Une séance de monitorage sera faite à la fin de la campagne pour déceler ceux qui ont été vaccinés de ceux qui ne l’ont pas été. C’est pourquoi chaque enfant vacciné reçoit une fiche de vaccination et tout enfant n’ayant pas cette fiche sera considéré comme non vacciné et recevra alors sa dose.

La même campagne de vaccination se déroule également dans les camps de réfugiés appartenant à la délégation du Ouaddaï, à savoir Tréguine, Brédjing, Gaga et Farchana.

Cette campagne se réalise en partenariat avec l’OMS, l’UNICEF et le Rotary Club entre autres.

Abéché: Des associations des jeunes en quête du savoir

Le centre de formation pour le développement (CEFOD) a organisé des ateliers de formation au Centre de Connaissance d’Abéché, du 23 au 27 janvier 2012. Une trentaine de participants issus des différentes associations de la ville d’Abéché y ont pris part.

Participants et formateurs le dernier jour

Les formateurs venus spécialement de N’Djamena ont animé trois thèmes différents: les violences basées sur le genre et les techniques de plaidoyers, la mobilisation des fonds et la gestion de la caisse et enfin la gestion des ressources humaines. Les formations sont données selon le besoin exprimé par les associations elles-mêmes lors d’une mission d’identification de besoin effectuée par le CEFOD il ya peu de temps.

Cinq jours durant, les participants ont acquière des connaissances pouvant leur permettre de mieux faire afin de rendre « professionnelles » leurs associations respectives, selon eux. Adressant leurs remerciements au CEFOD, ils apprécient l’approche participative et l’ambiance fraternelle qui ont régné durant toutes les formations.

Les formations demandent, quant à eux, aux participants de partager ces connaissances avec les autres membres de leurs associations et aussi de les mettre en pratique.

Les élections communales, une première au Tchad

Plus de 1 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche, 22 janvier 2012, pour élire des conseillers municipaux dans 42 communes du Tchad. C’est pour la première fois de son histoire que le Tchad organise des élections communales.

 

Pour la commune d’Abéché, plus de 48 mille électeurs doivent élire 31 conseillers municipaux. Le scrutin s’est déroulé sans incident majeur. Cependant, le taux de participation était faible, soit 29,03% selon la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Selon toujours la CENI, les résultats provisoires du scrutin communal pour la ville d’Abéché donne ceci :

  • 71,74% en faveur des candidats de la renaissance;
  • 22,12% pour la CPDC opposition démocratique et
  • 6,14% pour le VIVA RNDP.

Il est à rappeler que les 31 conseillers municipaux élus vont à leur tour choisir un maire qui va gérer la commune d’Abéché.