Symposium de MEAP : Un véritable cadre d’échange

4 juillet 2019

Symposium de MEAP : Un véritable cadre d’échange

En marge du premier Symposium International du MAEP pour la jeunesse tenu du 1er au 2 juillet 2019 à N’Djamena auquel j’ai pris part, j’ai rencontré ma consœur Rachel du Congo Brazzaville.

Rachel est une jeune entrepreneure qui évolue dans le domaine de l’agriculture. Elle a une startup qui fait de la transformation des produits agricoles locaux dans son pays et qui les exportent même ailleurs. Non seulement elle a réussi et gagne sa vie grâce à sa startup, mais la jeune entrepreneure emploie 11 de ses pairs congolais. Elle est fière de ce qu’elle fait. Cette fierté je l’ai lue dans son visage grâce au sourire éclatant qu’elle m’a offert lorsque je lui ai dit : « Rachel, tu as vraiment contribué à la réduction du taux de chômage dans ton pays et partant, en Afrique ».

Après avoir écouté Rachel faire son success history, j’ai sauté sur elle. Ou plutôt sur l’occasion, pour ne pas faire allusion au sourire. Au fait, je me dis aussi avoir une startup dans le domaine de l’agriculture mais cette fois-ci bio. Une fois m’approcher d’elle et discuter (avec elle bien sûr) sur le sujet, j’ai compris que mon projet peut aboutir mais il me reste encore beaucoup à faire. Cela m’a donné davantage l’engouement de continuer sur ma lancée en bravant les obstacles. Je voulais donc partager avec vous, jeunes qui voulez vous lancer dans le domaine de l’entrepreneuriat, ces 5 conseils :

  1. Commencer avec les moyens disponibles ;
  2. Prendre le risque en agissant en fonction de sa perte acceptable ;
  3. Ne pas travailler seul, impliquer les parties prenantes ;
  4. Ne pas abandonner en cas d’échecs mais tirer plutôt parti des surprises ;
  5. Ajouter de la valeur à son produit.

Je reconnais que je titube encore mais me référant à ses conseils et aux expériences que j’ai acquises des uns et des autres, je peux bien marcher et même courir. Bonne lancée à vous, bon courage et bonne chance.

Partagez