Toumaï Actu

Informez-vous! Nourrissez vos esprits!

Latest Posts

Tchad : la raffinerie de Djarmaya est en marche

PH journaldutchad

Les tchadiens sont enfin indépendants énergétiquement. Ils peuvent circuler avec leur propre carburant. Le chef de l’Etat Idriss Deby Itno a inauguré officiellement ce mercredi, 29 juin 2011, la raffinerie de Djarmaya. Cette raffinerie produit plusieurs produits pétroliers à savoir le gasoil, le pétrole lampant, le super, le gaz en kilo et mazout en kilo. Elle a une capacité de produire 20 mille bariles par jour. Elle produit également 40 mégawatts d’électricité qui seront repartis entre la raffinerie et la ville de N’djamena, capitale du Tchad. Dans son discours d’inauguration, le Président de la République a indiqué qu’à partir d’aujourd’hui jusqu’aux trois mois avenirs, le litre de carburant sorti de cette raffinerie est à 200 francs CFA. Ce prix est provisoire, les prix réels vont être fixés après des négociations de 3 mois. « Vous n’allez plus chercher les produits pétroliers ailleurs et vous allez également ravitailler la sous région avec votre produit » s’affirme IDI. Rappelons que les travaux de la construction de la raffinerie de Djarmaya qui ont été confiés à une société chinoise en juin 2009 ont coûté 500 milliards de francs CFA.

Abéché: Un nouveau-né de trois jours abandonné

Un nouveau-né a été abandonné et retrouvé ce lundi a côté de l’université Adam Barka d’Abéché, dans le 6e arrondissement.

Ce bébé de 3 jours et de sexe féminin a été retrouvé au bord du Ouadi Amkamil par la police du 6e arrondissement. Il a été aussitôt remis à la délégation des affaires sociales qui l’a amené à l’orphelinat pour une prise en charge adéquate.

Habsita Bourma, responsable du centre social d’Abéché indique que ce cas n’est pas le seul et appelle les responsables à divers niveaux de prendre leurs responsabilités pour contrecarrer ce phénomène. « Il est inadmissible que de tel cas se produisent alors qu’il y a les chefs de quartiers, les chefs d’arrondissements et la police » déplore t-elle. A qui ce nouveau-né sera t-il confié ? La responsable du Centre Social déclare que rien n’est décidé pour le moment mais c’est l’intérêt supérieur de l’enfant qui va primer.

Une enquête est ouverte afin d’identifier les auteurs de ce crime.

Il est à rappeler que 3 bébés abandonnés ont été retrouvés depuis le début de cette année.

Tchad : Retour des déplacés dans leurs villages d’origines

Environ 2300 personnes déplacées à l’Est du Tchad ont déjà regagné leurs villages d’origines. Plus de 1500 personnes sont de la zone de Farchana et près de 800 personnes sont de la zone de Koukou Angarana.

Ce retour est rendu possible grâce aux efforts conjugués des autorités tchadiennes et des acteurs humanitaires.

Apollinaire Bigirimana, chef de bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que les acteurs se sont partagés les taches afin de répondre aux besoins des ces retournés :

L’UNHCR a mis à disposition des véhicules pour assurer le déplacement des personnes qui désirent retourner et de leurs biens des sites vers les villages. Il distribue également des bâches, des couvertures et des nattes.

Le Programme Alimentaire Mondial distribue des vivres. Tous les candidats au retour reçoivent des rations de 4 mois avec le départ.

D’autres partenaires oeuvrent dans le cadre de l’eau et assainissement, de la santé, des abris et autres.

Apollinaire Bigirimana reconnaît d’autre part que « les besoins de ces personnes déplacées sont énormes et alors il faut alors se mobiliser davantage pour arriver à amener ces gens à atteindre le niveau qu’ils avaient idéalement avant le déplacement ».

Cette opération de retour volontaire a commencé il y a environs un mois.

Au total plus de 12 mille se sont manifestées pour retourner dans leurs villages d’origines

Tchad: Elections présidentielles 2011

Les urnes après le scrutin – A la CENI

4,8 millions d’électeurs tchadiens se sont rendus aux urnes ce lundi 25 avril pour élire celui qui doit mener la destinée du pays pour le cinq années avenir. Trois candidats  sont en lice pour cette présidentielle. Il s’agit d’Idriss Deby Itno du MPS, Pahimi Padacket Albert de RNDT le réveil et Maître Nadji Madou de ASRI.

 

Dans la région du Ouaddaï, plus de 284 mille inscrits repartis dans 863 bureaux de vote étaient appelés aux urnes.

Dans les six arrondissements de la ville, il n’y a pas eu d’incidents majeurs. Cependant, le retard dans l’ouverture de bureaux de vote, l’absence des forces de l’ordre dans certains bureaux de vote, la non existence de nom de certains électeurs sur la fiche d’émargement, les isoloirs ne garantissant pas le caractère secret de vote sont entre autres les difficultés notées sur le terrain.

On note la présence des observateurs nationaux et celle des délégués de partis MPS et RNDT le Reveil partout dans les bureaux de vote. Sinon, aucun représentant du parti ASRI n’était présent.

Le délégué régional de la CENI du Ouaddaï Ahmat Mahamat Zene estime que le scrutin s’est déroulé dans des bonnes conditions et que le taux de participation qui serait le principal enjeu de ce scrutin est acceptable. Cependant, le délégué reconnaît qu’il y a eu quelques difficultés d’ordre organisationnel et assure que les premiers résultats seront connus dès que les procès verbaux de différents départements de la région seront centrés.

Il est à signaler que le sortant Idriss Deby Itno brigue un 4ème mandat et que ses trois principaux opposants Saleh Kebzabo, Yorongar Ngarledji et Wadal Abdel-khader Kamougué ont appelé leurs militants à boycotter le scrutin.

Tchad-Libye: le rapatriement continue

Plus de 27.000 personnes fuyant la Libye sont rapatriées au Tchad, jusqu’à la date du 17 avril dernier. Ce rapatriement qui a commencé depuis le début de la crise le 8 mars 2011 se fait par  Air à N’djamena la capitale et par la route à Faya dans le nord.

Parmi ces 27.000 personnes figurent 134 ressortissants étrangers pour la plupart des pays tiers, selon des sources humanitaires.

Un plan opérationnel sera discuté le 26 avril prochain en vue de faire face à cet afflux des retournés qui prend de l’ampleur. Ce qui permettra de définir une réponse immédiate après avoir analysé la situation.

Ce plan fera suite à une mission effectuée à Faya conjointement par l’Office de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) et l’ONG International Rescue Comminuty (IRC) le 14 avril dernier.