Pénurie de carburant au Tchad. La population dit merde.

A Sarh dans le sud du pays, les enseignants sont entrés en grève d’une semaine depuis ce lundi. Ils réclament la baisse du prix de l’essence, car ils n’auraient pas le moyen de pays un litre d’essence à deux mille francs et ne pourraient pas non plus aller à l’école à pied. C’est la deuxième grève observée depuis le début de la crise.

Le marché de Sarh était également fermé toute la journée. Les agents de santé ont, eux aussi, observé une grève de soutien aux enseignants d’un jour.

Les élèves et d’autres usagers sont descendus sur les rues pour manifester eux également leur mécontentement. Pour les disperser, les forces de l’ordre ont intervenu et ont arrêté quelques manifestants, faisant également quelques blessés par eux. Les personnes arrêtées seraient libérées grâce à la persistance des manifestants. La grève continue.

D’autres manifestations ont été également signalées à N’Djamena et à Moundou.

The following two tabs change content below.
Hassan Abdoulaye
Hassan Abdoulaye Hassan, Tchadien, journaliste dans une radio communautaire, artiste-comédien, promoteur culturel, Infirmier Diplômé de l'État.