Tchad : Baccalauréat 2013

Bac Tchad 201370.650 candidats et candidates, toutes séries confondues, composent le baccalauréat de second degré, session de juin 2013. Les épreuves écrites de cet examen ont commencé ce matin sur l’étendue du territoire tchadien.

Au niveau national, les épreuves sont lancées à Moundou dans la région du Logone occidental.

La ville d’Abéché (région du Ouaddaï) compte 2.784 candidats toutes séries confondues, répartis dans trois centres d’examen ; il s’agit du Lycée National Franco Arabe, Lycée Hissein Mahamat Itno et Lycée Féminin.

Les candidats sont tenus à respecter quelques règles : respect des heures, port de la tenue scolaire, interdiction de port d’arme blanche ou à feu. Ils sont soumis à une fouille avant et pendant les épreuves. Il leur est interdit d’entrer en salle, quelquefois même dans la cour de l’établissement, avec un appareil de communication, une calculatrice programmable avec mémoire, un micro-ordinateur, ni avec un livre, un cahier ou tout autre papier. Seul les stylos, crayons, gommes, règles graduées, équerres et quelques outils nécessaires du travail sont autorisés. Les candidats auront, pour chaque épreuve, des feuilles avec brouillons intégrés par l’administration. La communication entre les candidats est également interdite.

Attention : Une tentative de fraude ou fraude est passible d’une suspension de trois ans au baccalauréat, c’est-à-dire, celui pris en flagrant délit ne compose pas le bac trois ans de suite.

Le secrétaire général de la région du Ouaddaï qui lançait les épreuves a mis en garde les candidats et les surveillants par rapport à toutes ces règles. Seby Bokor les appelle à prendre conscience et à compter sur eux-mêmes, leur souhaitant bonne chance.

Pour la journée d’aujourd’hui, la grande partie des candidats a composé l’épreuve de français et celle d’histoire-géographie.

Quelques candidats interrogés à la fin des épreuves estiment que celles-ci sont abordables mais indiquent que la surveillance était trop sévère que d’habitude.

The following two tabs change content below.
Hassan Abdoulaye
Hassan Abdoulaye Hassan, Tchadien, journaliste dans une radio communautaire, artiste-comédien, promoteur culturel, Infirmier Diplômé de l'État.